©Palpung.org

LE BOUDDHISME

 

Il y a plus de 2550 années, le Prince Siddhartha atteint l'éveil et fut appelé Bouddha Shakyamuni.

Les enseignements manifestés par le Bouddha qui vivait alors dans l'Inde ancienne, sont connus sous le nom de Bouddhisme.

Ayant observé les quatre grandes souffrances de l'existence ordinaire, le Prince Siddhartha renonça à tout plaisir mondain pour entreprendre la recherche de la vérité.

Le résultat de ses efforts fut qu'il obtint une profonde et absolue réalisation de la nature de l'esprit et de l'univers phénoménal.

Ainsi, il fut connu sous le nom de Bouddha, ce qui signifie « l'Eveillé ».

La véritable sagesse ultime et une compassion inconditionnelle sont les qualités naturelles de cet éveil et forment le cœur des enseignements bouddhistes.

Bouddha manifesta son premier enseignement à Sarnath près de Varanasi mettant ainsi en mouvement la roue du Dharma.Les enseignements du Bouddha sont décrits comme étant constitués de 84 000 types de présentations, décrites comme les divers remèdes aux différentes sortes d'affections mentales.

 

 

L'ensemble de tous les niveaux d'enseignements du Bouddha est appelé les trois « yanas » ou 3 véhicules- Hinayana, Mahayana et Vajrayana.

 

Tout au long des siècles qui suivirent, les enseignements du Bouddha se sont étendus aux royaumes voisins, incluant le Tibet. Au 8ème siècle le roi du Tibet, Trisong Deutsen, invita les Maîtres réalisés indiens, Gourou Padmasambhava et Shantarakshita à venir et à enseigner, ce qui établit le Bouddhisme au Tibet.


Les enseignements Bouddhistes se sont répandus au Tibet au travers de huit lignées de pratique et de 10 lignées d'étude. Graduellement, ces lignées de pratique se sont regroupées au sein de ce qui est désormais connu sous le nom des 4 courants, lignées majeures du Tibet, appelées Nyingma, Kagyu, Sakya et Geloug.