LE SITE MONASTIQUE PALPUNG THUBTEN CHEUKHORLING

 

Le site monastique de Palpung se trouve à Drida Zalmogang dans le Comté de Dhergé, dans l'est du Tibet.
Il a été construit et établi par le 8ème Kenting Tai Sitoupa, Tcheukyi Jungne en 1727 avec l'aide du roi de Dhergé, Chogyal Tenpa Tsering.

Assemblée de l'Excellence, traduction littéraire de son nom, est l'un des 24 lieux sacrés dans le Do-Kham, béni par Gourou Rinpoché.
Prophétisé par le Grand Marpa comme étant un lieu béni, doté de qualités spécifiques et source de l'activité du Dharma, Palpung devint un important centre monastique de grande réputation.

 

Palpung développa une tradition scholastique et artistique unique qui rayonna dans les monastères qui lui sont affiliés et produisit certains des plus fins chercheurs, médecins et maîtres.

Il devint le centre administratif de cent quatre-vingt monastères et de treize domaines monastiques.

Palpung était le centre de l'entraînement religieux et rassemblait d'éminents maîtres accomplis dont les plus fameux étaient Jamgon Kongtrul Rimpoché, Palpung Khyentse Rimpoché, Palpung Ongen Rimpoché, Kalou Rimpoché, Thutop Rimpoché et Pungri Rinmpoché ainsi que beaucoup d'autres maîtres issus des autres lignées qui ajoutèrent à son rayonnement.


 

Palpung avait trois centres de retraite uniques : le Collège Monastique de Hautes Etudes Bouddhistes, Le Monastère Principal hébergeant plus de 1800 moines, une vaste bibliothèque dotée d'une importante collection de peintures, fresques et objets précieux.

Son imprimerie contenait certaines des plus belles tablettes d'impression du Tibet.

Ces dernières années, une importante restauration a été entreprise et à présent vivent à peu près 250 moines dans le collège monastique, quelques 70 moines en retraite extensive et 300 moines environ qui prennent part aux rituels et cérémonies du monastère.

« En tant que tibétain en Inde et par mon implication religieuse, en qualité de lama réincarné, j'ai la responsabilité de préserver et de propager les enseignements sacrés du Bouddha. De plus, ayant voyagé dans de nombreux pays autour du monde et ayant rencontré tant de personnes venant de différentes cultures et religions, je pense qu'il est d'une importance cruciale de préserver notre tradition, nos pratiques, nos arts, nos sciences et notre ancienne et vivante lignée ; l'esprit de notre patrimoine tibétain, qui est une des sagesses vivantes de l'humanité.
C'est la vocation de Palpung Sherabling »

Le 12ème Chamgoeun Kenting Tai Sitoupa


 

PALPUNG SHERABLING

INSTITUTION MONASTIQUE
 

L'institution monastique de Palpung Sherabling fut créée en 1975 sur un terrain offert à Kenting Tai Sitoupa par des disciples venant de Dhergé et de Nangchen qui s'étaient installés à Bir, Himashal Pradesh.

Depuis lors il s'est développé selon les aspirations de Kenting Tai Sitoupa. 
Rimpoché a dessiné personnellement plusieurs de ces constructions selon les principes de la science de la géomancie, intégrant l'architecture traditionnelle tibétaine aux matériaux de construction moderne afin de maintenir un équilibre écologique harmonieux.

Aujourd'hui, l'Institut Monastique Palpung Sherabling est l'un des principaux centres d'études et de pratiques de l'Ecole Kagyu mais aussi du Bouddhisme en général.

Son existence a aidé à préserver les arts, la science, la méditation et la pratique ; traditions préservées et développées par des maîtres éveillés de la lignée tout au long des siècles.

700 moines environ et une assemblée de Rimpochés, Khempos et Lamas forment le noyau de Palpung Sherabling.


 

LE SITE MONASTIQUE DE PALPUNG SHERABLING

Le monastère principal comporte trois étages - représentant les trois Yana Bouddhistes – et trois grands temples ainsi que de plusieurs autres petits.

La porte d'entrée finement sculptée, encadrée par les fresques murales traditionnelles représentant les Gardiens des Quatre Directions accueille chacun dans l'e Temple principal.

Cet temple, situé au rez de chaussée, représente la lignée Theravada.

Sa conception en est traditionnelle, décorée avec des sculptures élaborées et de superbes colonnes principales, des brocards et des corniches.
Une statue de 13 mètres de haut de Lord maîtreya, le futur Bouddha, en orne le fond.

Il est utilisé pour les grands rassemblements, les initiations et la pratique des soutras et des tantras.
Les annexes de l'administration, du bureau et de la bibliothèque se trouvent au même niveau.

Donnant sur ce hall central, le deuxième étage représente la tradition Mahayana. S'y trouvent les statues du Lord Bouddha et des Huit Boddhisattvas. La salle de Cérémonie de la Coiffe Rouge Vajra, les statues des Huit Manifestations de Gourou Rimpoché ainsi que les statues des maîtres de la Lignée du Rosaire d'Or Kagyu se trouvent également à cet étage.

Au dernier étage, les Mandalas détaillés en trois dimensions faits de bois sculpté représentent les 14 Tantras de Lord Marpa, qui forment le noyau des pratiques de la lignée kagyu. Il représente la tradition du Vajrayana.

L'un d'entre eux fait face à la statue de Maitreya.
Les murs sont décorés de fresques représentant les maîtres des Huit lignées de pratique du Bouddhisme Vajrayana, la Lignée du Rosaire d'Or et les 84 Mahasiddhas.

Il y a aussi un temple séparé qui contient les 108 volumes du Kangyur (Tripitaka) et les 225 volumes du Tangyur (Commentaires).

D'autres temples particuliers, dédiés à Tara, Tseringma, Mahakala et Mahakali avec leur entourage, Vajrakilaya et Dordje Droleu se trouvent au dernier étage des appartements des moines, tout autour de la cour centrale du Monastère principal.


 

EDUCATION

Dès leur arrivée au monastère, les journées des moines sont occupées.

Tous les moines reçoivent un enseignement portant sur le sens extérieur et intérieur des textes, la méditation, l'apprentissage des cérémonies, de la liturgie, des instruments rituels, de la création de mandalas de sable, de l'astrologie, de la médecine et des danses rituelles sacrées (Cham).


La pratique quotidienne des moines inclut le programme mensuel des prières dédiées à certaines déités, dakinis et protecteurs de la Lignée ainsi que la pratique extensive annuelle des 13 Tantras de Marpa.

Ces cérémonies forment le noyau de la pratique à Palpung Sherabling. De plus, les moines accomplissent certaines prières particulières qui leur sont demandées.

Idéalement, après avoir reçu cet enseignement de base, le moine poursuivra ses études au « Shedra » ou Collège Monastique, ou bien, ira au « Droubkhang » effectuer la retraite de 3 ans 3 mois, ou peut-être encore fera les deux.

En fonction des capacités individuelles de chacun, les moines alternent différentes responsabilités qui leur sont confiées, ce qui leur donne le sens des responsabilités et conforte les apprentissages.

 

1 – Lung Rig Jampal Ling ( Institut des Hautes Etudes Bouddhistes )

Initialement, Palpung Sherabling offrait cette opportunité dans le bâtiment construit en 1977, qui servit temporairement de siège monastique et qui est maintenant devenu l'institut monastique (Shedra).

Shedra signifie le lieu d'études philosophiques où est enseigné de manière profonde et complète le Dharma à son plus haut niveau.

L'approche en est traditionnelle selon une lignée d'études ininterrompue. Elle y intégre la contemplation et la méditation dans le but d'atteindre la réalisation.


 

Actuellement s'y trouvent 150 étudiants auxquels six Khempos ( Docteurs ) enseignent.

Le cursus s'effectue en 9 ans durant lesquels sont enseignés de manière étendue, le sutra de l'Abhidarma, du Vinaya et des Tantras. A l'issue de cette formation, si elle est réussie, est conferré le titre de « Khempo »

Un nouveau Collège Monastique est actuellement en construction, son internat pourra accueillir 500 étudiants. Il comprend un grand temple principal, des salles de classe, une bibliothèque etc.


 

2 – L'Ecole Monastique Primaire de Palpung

Le Vénérable Bo Gangkar Rimpoché, un des Toulkous de Palpung Sherabling, a pris la responsabilité de la construction de ce projet afin de réaliser une des visions de Chamgon Kenting Tai Situpa.

Le Vénérable Gyalton Rimpoché, un autres des Toulkous de Palpung Sherab Ling fut nommé Principal de l'école par Chamgon Kenting Tai Situpa.

Ce projet, une fois achevé, permettra de donner une éducation moderne au nombre croissant d'enfants désirant devenir moine et qui sont actuellement sur liste d'attente, faute de pouvoir les accueillir et les scolariser.


 

3 – L'Institut International d'Etudes Bouddhistes

Ce projet a été porté par le Vénérable Thoutop Rimpoché, un des Toulkous de Palpung Sherabling accomplissant une aspiration importante de Kenting Tai Sitoupa.
A cause d'un aménagement limité, il était difficile pour Palpung Sherabling d'organiser fréquemment des enseignements du Dharma. De même, cela représentait un obstacle pour les étudiants désirant recevoir ces enseignements.
Ce nouvel institut est doté d'un temple pouvant accueillir 400 étudiants, de sallles de classe, d'une bibliothèque et de toute l'infrastructure hotelière offrant un hébergement et un service de restauration.


 

« Cham » ou danses rituelles

Cham fait référence à une forme spécifique de danses accomplies dans le contexte de rituels de méditation et de cérémonies.
Les moines portent masques et vêtements raffinés. Chaque danse représente une forme de sadhana.

Toutes les composantes nécessaires à une pratique yogique – purification de l'environnement, offrande du mandala, invocation des déités ou des protecteurs, victoire sur le mal et les souillures sont symbolisés dans la danse.
Ces danses sont l'expression adaptée d'une vision des maîtres de la lignée, notamment du 8ème Kenting Tai Situpa.

Il est dit qu'en effectuant ces danses, les obstacles sont enlevés et que les bonnes augures et l'harmonie croissent.

Les deux évènements majeurs effectués au Siège Monastique de Palpung Sherabling sont les Dances Rituelles de Mahakala qui ont lieu le 29ème jour du 12ème mois du calendrier lunaire et les Huit Manifestations de Gourou Rimpoché, qui elles ont lieu le 10ème jour du 10ème mois lunaire.


 

Les centres de retraite de 3 ans

Au 19ème siècle, Kenting Tai Sitoupa Pema Nyinjed développa une méthode concentrée appellée « retraite de 3 ans 3 mois ».
Celle-ci est basée sur les principes des Tantras sacrés, décrits afin de porter à mûrissement le potentiel spirituel des individus au travers de pratiques méditatives rigoureuses, et à la réalisation en cultivant les qualités fondamentales de sagesse et de compassion.

Cette retraite est consacrée en tout premier lieu à la pratique des 6 yogas de Naropa, qui forment le cœur de la Lignée Kagyu.

Le dernier Vénérable Saljay Rimpoché, un des maîtres les plus réputés de la Lignée Kagyu, dirigea les premières retraites de moines et de nonnes.
Désormais, suite à sa disparition, le Vénérable Mingyour Rimpoché assisté du Vénérable Druppon lama Tsultrim assurent cette responsabilité avec Chamgon Kenting Tai Sitoupa qui se charge des transmissions importantes, celles des Yidams, ainsi que de certaines instructions profondes de temps à autre.

Les personnes ayant effectué cette retraite sont communéments appelés Lama, qui signifie « mère spirituelle ».


 

1 - Le centre de retraite Tingzin Gephel Ling

Le centre de retraite des moines a été construit en 1988 sur la crête occidentale. Ce centre a une capacité d'accueil pour 25 moines, il est doté d'appartements pour recevoir la visite des maîtres, d'un temple et d'une salle de yoga. A ce jour 5 retraites s'y sont effectuées avec succés.


 

2 – Jangchoup Sampen Ling

Le centre de retraite des nonnes construit sur la crête orientale en 1984, est l'un des premiers centre de retraite pour femmes existant en Inde.
Le centre est doté de 15 cellules pour les nonnes, d'un appartement pour recevoir la visite des maîtres, d'un temple et d'une salle de yoga. A ce jour, 6 retraites s'y sont effectuées avec succés.


 

Le Stupa, temple des reliques du 8ème Kenting Tai Sitoupa

« Cheuten » ou « Stupa » signifie littéralement la « base de l'offrande », ils ont, à l'origine, la forme d'un tertre contenant les reliques et objets précieux des Maîtres éveillés.

Les Stupas sont construits afin de commémorer les 8 actes accomplis par le Bouddha Sakyamouni durant sa vie et pour contenir ses reliques après son parinirvana, tel un champ d'accumulation de mérite.

Ils sont un symbole de l'esprit éveillé, ils ont la capacité de libérer tout être par sa simple vue.

Les reliques du 8ème Kenting Tai Situpa, Cheukyi Jungnes ainsi que d'autres reliques provenant du reliquaire du Monastère de Palpung sont enchassées dans le stupa de haut de 3,70 mètres fait de cuivre orné de pierres précieuses et semi précieuses .

Le temple contient les statues du Bouddha Maitreya et de Gourou Padmasambhava ainsi que des statues d'argile représentant la totalité de la lignée des Kenting Tai Sitoupa, présentées dans des autels précieusement sculptés.

D'autre part 8 stupas de 13 mètres de haut commémorant les 8 actes du Bouddha, ainsi que 108 stupas plus petits, dédiés à la Paix et l'Harmonie Mondiale, ornent la route conduisant à Palpung Sherabling.


 

Bodhi amoga, la communauté du centre de soins

Palpung Sherabling s'est équipé d'un petit dispensaire dès 1977 lors de la création du monastère. Il dispense gratuitement consultations et médicaments à la communauté et à la population locale. Un médecin de la localité y effectue des consultations hebdomadaires et une ambulance est à disposition en cas d'urgence.

Le projet est d'y inclure la mise en place d'une clinique totalement équipée pouvant accueillir les patients.
Chaque année diverses activités charitables s'y déroulent telles le camp opthalmologique ou médical afin d'aider la population environnante.


 

Installations disponibles

Les visiteurs peuvent bénéficier d'installations modernes à l'auberge monastique et d'une belle vue sur le monastère et les stupas.
Pour les personnes désirant effectuer une retraite, 12 petits appartements avec équipement de base et petite cuisine, construits sur le versant oriental, font face au monastère.
Veuillez contacter l'administration pour réserver une chambre ou pour obtenir toute information.


 

Ecologie

Palpung Sherabling, situé au milieu d'une forêt de pins est construit sur 3 buttes.

Le gazouillement des oiseaux, mélé aux chants mélodieux des moines accompagnés de la musique des instruments rituels, ajoutent à la sérénité du lieu.

Les batiments ont été construits de manière à ne pas gâcher la beauté naturelle et l'écologie de l'environnement. 3000 jeunes arbres ont été plantés dans Sherabling et ses alentours par souci environnemental.

Le projet est d'introduire plantes médicinales et arbres fruitiers dans un futur proche.


 

La prestigieuse récompense des grammy award pour les chants monastiques de Palpung

« Les chants sacrés tibétains », le CD audio du Monastère de Palpung incluant des chants Bouddhistes, la Prière à la Lignée du Mahamoudra, la pouja de Mahakala et la dédicace du mérite pour tous les êtres, reçut la récompense du meilleur album de Musique Traditionnelle du Monde lors de la 46ème cérémonie qui se déroula au Staples Center à Los Angeles le 8 février 2004

Climat

Palpung Sherabling est bâti sur un éperon de la chaîne montagneuse de Dhauladar, au milieu d'une magnifique forêt de pins et se situe à 530 km de New Delhi.


 

Le domaine s'étend d'une altitude allant de 1250 à 1982 mètres.

En été, la température varie de 22 à 32 C°, alors que l'hiver celle-ci descend entre 0 et 15 C°.
Le meilleur moment pour s'y rendre s'étale d'avril à juin puis de septembre à novembre.
On s'y exprime en Hindi, Pahari (le dialecte népalais local), bien entendu en tibétain et aussi en anglais.


 

Comment venir à Sherabling

1 – par la route depuis New Delhi

Des bus « de luxe » et « semi deluxe » relient la gare routière ISBT, Kashmiri Gate, New Delhi, à Baijnath, qui est une ville située à 8 km de Sherabling. De là des taxis vous conduiront ensuite à Sherabling.

Il existe aussi des jeeps « deluxe » à air conditionné qui relient directement New Delhi à Sherabling.

2 – par train depuis New Delhi

Plusieurs trains relient New Delhi à Pathankot, situé à 88 km, qui est la station la plus proche de Sherabling.
De Pathankot vous pourrez rejoindre Sherabling en taxi ou en bus.

Pour tout renseignement à propos des horaires ou des réservations, consulter le site www.indianrail.gov.in

3 – par avion

Kingfisher assure un vol quotidien vers l'aéroport de Gaggal Dharamsala. Ensuite en 2 heures un taxi vous conduira à Sherabling.
Pour tout renseignement sur les horaires des vols :www.flykingfisher.com ou www.yatra.com

Le monastère siège des Taï Situpa au Tibet, Palpung Thubtèn Chökor Ling

1727
1976

© Palpung.org

Pour vous rendre sur le site de Palpung Shérab Ling http://www.palpung.org/